Pages: << 1 ... 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 >>

10.01.09

Permalien 19:17:29, par Serge Babary Email , 206 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

RASSEMBLER ET AGIR POUR TOURS

A nouvelle année, NOUVEAU PROJET.
Afin de RASSEMBLER tous les citoyens de sensibilité de Droite et du Centre qui souhaitent agir pour la chose publique et la vie de notre cité, j'ai pris l'initiative de lançer avec une équipe ardente et efficace l'association EVOLU'TOURS.
Il s'agit de réfléchir, discuter, fédérer et innover, afin d'aboutir à des ACTIONS susceptibles d'intéresser et mobiliser nos concitoyens. Sur tous les projets concernant notre vie au quotidien, chacun pourra se rapprocher d'un groupe de travail studieux, ouvert et amical.
Au sein du groupe chacun devra respecter TROIS VALEURS :

- L'EFFICACITE : Pour ne pas se contenter de discussions stériles mais aboutir à des actions concrètes.
- L'ALTRUISME : Qui doit guider l'ouverture vers les autres par l'écoute, le respect et la compréhension.
- LA CONVIVIALITE : Pour favoriser les relations amicales et de solidarité entre les membres de l'association.

En ce début d'année, j'appelle donc tous les Tourangeaux à se mobiliser pour le renouveau de la Droite et du Centre dans notre ville et notre département en utilisant l'outil et les méthodes de notre association EVOLU'TOURS.

Ensemble, affirmons notre volonté : "RASSEMBLER ET AGIR POUR TOURS !"

Pour plus d'informations : http://www.evolutours.fr

04.01.09

Permalien 20:00:10, par Serge Babary Email , 249 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

LES DIFFICULTES QUI NOUS ATTENDENT EN 2009 SERONT GRANDES ....

Tout le monde l'a bien compris en voyant la crise économique et financière mondiale se développer, le Président SARKOZY l'a rappelé solennellement lors de ses voeux : LES DIFFICULTES QUI NOUS ATTENDENT EN 2009 SERONT GRANDES.
Pour autant, faut-il figer toute action gouvernementale ?
Ce n'est pas l'intention de François FILLON qui déclare : "En 2009, nous ne faiblirons pas, nous ferons l'ensemble des réformes."
En Touraine, la nouvelle majorité départementale et sa présidente Claude ROIRON ne retiennent de cette action que "des mauvais choix nationaux", "la mise à mal des services publics", l'éternel "désengagement de l'Etat" et, bien sûr, "le manque de rigueur de la précédente majorité de droite".....
Tout celà pour JUSTIFIER une hausse des impôts départementaux annoncés entre + 10% et + 15 % !.... "malgré l'engagement pris au moment de l'élection de mars dernier" (tout ceci faisant l'objet de pages entières de pub dans la NR pour faire passer la pilule amère !).
Il faudra bien sûr revenir très vite sur cet "acharnement fiscal" dénoncé avec vigueur par de nombreuses voix dans le département.

En ce début d'année, conservons tous notre confiance en l'avenir, en notre capacité de surmonter les difficultés annoncées ; renforçons les solidarités en étant attentifs aux plus faibles, et ... agissons !

A TOUTES ET A TOUS J'ADRESSE MES MEILLEURS VOEUX DE BONHEUR POUR 2009 - QUE CETTE NOUVELLE ANNEE SOIT PLEINE DE SATISFACTIONS POUR VOUS ET VOS PROCHES.

02.01.09

Permalien 23:19:44, par Serge Babary Email , 415 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

+ 30 % !!!!


Ca pourrait être un bon chiffre + 30% !

Malheureusement celà ne marque pas la reprise de la Bourse ; tout "simplement" c'est l'augmentation du nombre de voitures brûlées durant la nuit de la Saint-Sylvestre !
On est passé de 878 véhicules incendiés dans la nuit du 31 Décembre 2007 à 1.147 cette même nuit de 2008 !
Tout celà malgré la mobilisation de 35.000 policiers et gendarmes, une vraie mobilisation générale qui ne suffit pas à endiguer un phénomène répétitif et inquiétant.
Le ministère de l'intérieur peut bien qualifier ces événements de "ponctuels" et préciser qu'à part celà, "cette nuit s'est déroulée sans incident notable" (!), je serais très étonné que l'ensemble de nos concitoyens considère cette situation comme acceptable.

On peut bien prendre en considération que 30% des sinistres seraient le fait de personnes mettant le feu à leur propre automobile ; il s'agit là aussi de délinquance ! (fausse déclaration de sinistre dans une main, un briquet dans l'autre !), tout celà pour bénéficier d'une prime à la casse multipliée par quatre !

Dans tous les cas il s'agit d'actes d'incendie volontaire dont les conséquences pourraient être dramatiques voire mortelles et qui ne peuvent être tolérés.

Et en Touraine ? C'est joliment exprimé dans notre journal local : "La nuis du Nouvel An a été calme dans l'ensemble du département, SI L'ON EXCEPTE LES HABITUELS INCENDIES D'AUTOS" ..... ! (En réalité 24 autos incendiées !).
Il est vrai qu l'on ne doit pas se laisser surprendre par ce genre d'information somme toute "banale" puisque déjà 7 véhicules avaient été calcinés et un huitième endommagé par un incendie criminel dans la nuit du 26 Décembre....
Celà faisait d'ailleurs suite à de précédents sinistres dans le même quartier des Rives-du-Cher où cinq voitures avaient flambé en novembre et quatre déjà le 25 octobre !

On a bien conscience de la difficulté pour la police d'apprèhender de tels incendiaires, pas de trace, pas de revendication, un acte criminel purement gratuit !
Pas GRATUIT pour tout le monde cependant : pas pour celui qui voit sont vehicule réduit en une carcasse fumante (au fait combien ça coûte de faire enlever l'épave ? Réponse : 150 euros !).

Je ne doute pas qu'un chapitre spécial du très prochain et très attendu "Code de la Rue" élaboré par la municipalité de TOURS donnera toutes les réponses qui conviennent pour endiguer cet inquiétant phénomène.

30.12.08

Permalien 23:46:57, par Serge Babary Email , 630 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

NE PAS LAISSER LES GENS MOURIR DANS LA RUE !

Je souhaite revenir sur mon texte du 27 Novembre dernier intitulé :"NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER !"
J'y indiquais mon incompréhension devant la polémique succitée par les déclarations gouvernementales et présidentielles sur "l'hébergement d'office" par grand froid.
J'y voyais pour ma part une décision de bon sens pour mettre à l'abri les trop nombreux SDF passant, au risque de mourir de froid, leurs nuits dans les rues. Ce risque est malheureusement bien réel car depuis un mois plusieurs décés, dûs au froid, de personnes sans-abri ont été constatés.
La ministre du logement et de la ville, Christine BOUTIN a d'ailleurs adressé, le 24 décembre, un "message d'alerte" aux préfets pour les appeler à une "vigilance particulière" et leur demander d'adapter aux conditions climatiques le dispositif d'accueil et d'hébergement des SDF dans leur département.
Dans un article du Monde du 26 Décembre, trois EXPERTS s'opposent avec une extrême sévérité aux décisions gouvernementales sous le titre :"Pas de ramassage forcé pour les sans-abri".
On ne peut ignorer ce texte car il est signé par :
- Patrick DOUTRELIGNE, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre,
- Xavier EMMANUELLI, président-fondateur du SAMU social
- et Patrick HENRY, pionnier des premières consultations pour SDF

Ils considèrent que "revenir à la coercition serait une lamentable régression" et affirment "fermement et un peu solennellement" que "le long travail de réconciliation avec la communauté, l'écoute et la reprise d'un contact humain effectués par des professionnels formés et motivés", que ce long apprentissage donc, est INCOMPATIBLE avec des mesures qui semblent de bon sens "mais qui sont les pires solutions".

Ce qui semble aux associations c'est qu'une "fausse bonne idée" relevant de "l'effet d'annonce" ne réponde pas à la complexité du problème ; en effet la réalité est COMPLEXE, la réalité des sans-abri recouvrant des profils très divers : personnes en souffrance psychique, jeunes en rupture familiale, migrants, anciens détenus, travailleurs pauvres ...
Autant de profils dont les souffrances ne peuvent être traitées par la coertition, selon les associations. Ce qui est résumé par Nicole MAESTRACCI, présidente de la Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale qui indique qu'il faut aller au-devant des personnes concernées, mais que ce n'est pas par la contrainte que l'on rétablira la confiance disparue : "Il faut d'abord se mettre à leur écoute, cerner leur besoins, leurs attentes et les suivre dans la durée" explique-t'elle.

On voit bien là les DEUX LOGIQUES qui animent l'une le Président et le gouvernement (NE PAS LAISSER LES GENS MOURIR DANS LA RUE) et l'autre les associations (METTRE L'ACCENT SUR UNE POLITIQUE COHERENTE DE PREVENTION ET DE LOGEMENT).
Cependant, la rigueur de l'hiver, le danger immédiat, la fragilité des personnes sans-abri face au froid, le risque mortel plaident sans discussion pour l'ACTION D'URGENCE qu'entreprend le Gouvernement.

D'ailleurs les français plébiscitent ces décisions : Selon un sondage TNS Sofres (2 et 3 décembre) 85% des personnes sont d'accord avec le fait d'amener en période de grand froid les sans-abri en centre d'hébergement puis de leur laisser la liberté d'y rester ou non, ce qui veut dire qu'elles n'acceptent pas de voir les gens mourir dans la rue.
Ce que Christine BOUTIN résume par :"85% des français sont favorables à ce que l'on prenne les personnes et qu'on les mette au chaud".

JE PENSE, EN EFFET, QUE C'EST CE QU'IL FAUT FAIRE DANS L'INSTANT, POUR SAUVER DES VIES ....
mais sans repousser les remontrances des associations pour l'action à moyen terme, dans la durée, pour ne pas chaque année se retrouver dans cette situation calamiteuse.

14.12.08

Permalien 22:51:52, par Serge Babary Email , 301 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

LA PRESIDENTE A LA MANOEUVRE !

Voilà bien un sujet d'une extrême importance dont la présidente du Conseil Général doit s'occuper PERSONNELLEMENT !
Pour fêter le changement d'année, à l'initiative du Conseil Général, un feu d'artifice sera tiré à hauteur du Pont Wilson à TOURS le 31 décembre.
Il s'agit tout simplement du spectacle pyrotechnique qui n'a pu être présenté lors du festival "Jour de Loire" le 31 mai dernier pour cause d'intempéries catastrophique à l'époque (on se souvient des dégâts considérables subis par notre région).
Ce feu d'artifice doit être tiré avant la fin de l'année affirme Claude ROIRON "sinon il sera perdu", laissant supposer que les fusées pyrotechniques possèdent une date de péremption comme de vulgaires yaourts !
En tout état de cause il ne semble pas que le maire de Tours ait été très enthousiaste, considérant cette initiative un peu déplacée en cette période de crise économique.
Quoiqu'il en soit, prenant directement en main ce dossier, la présidente semble avoir trouvé un arrangement et le spectacle se déroulera en bord de Loire.
Il lui restait, dit-on, à animer une ultime réunion pour régler les derniers détails de cette manifestation et en particulier la durée !
On reste stupéfait devant une telle manière de faire ; aucun vice-président n'est-il capable de suivre et piloter un tel projet ?
Il est vrai que depuis l'installation de son équipe (9 mois maintenant !) aucune délégation n'a été attribuée aux vice-présidents (cas unique dans les départements français !).
Voilà pourquoi la présidente doit tout faire .....
En même temps, la grogne se manifeste à ce sujet, certains considérant que "c'est jeter l'argent des contribuables par les fenêtres" en ces temps difficiles.

<< 1 ... 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 >>

Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31