Pages: << 1 ... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ... 22 >>

14.02.10

Permalien 19:56:47, par Serge Babary Email , 401 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

PEUT-ON SAUVER LES GRECS MALGRE EUX ?


La GRECE s'engage dans un plan d'austérité qui prévoit une baisse du déficit public de 10 points de PIB sur trois ans !
C'est ce plan qui doit être approuvé par les ministres européens des finances le 15 février, comme les mesures prises pour mettre fin à l'irrégularité des statistiques grecques ....
Les tensions sur les marchés financiers sont fortes aussi au PORTUGAL et en ESPAGNE, comme elles le demeurent depuis 2009 en Irlande. Voici donc ces quatre pays rebaptisés PIGS ("cochons" avec un "S" pour SPAIN) du fait de leur mauvaise "tenue" !
La GRECE se retrouve sous surveillance, et l'incertitude sur les statistiques ne peut qu'inquiéter les observateurs. L'Allemagne et la France veulent contraindre Athènes à FAIRE LES ECONOMIES PROMISES pour éviter une intervention du FMI considérée comme "humiliante" pour l'EUROPE. Mais il s'agit avant tout d'endiguer la contagion.

Après avoir dit longtemps "NEIN", l'Allemagne prépare le plan d'aide, mais à des conditions strictes et EN ECHANGE D'UNE REFORME EN PROFONDEUR DE L'ETAT. En effet l'éventuel renflouement de la GRECE suscite une forte opposition en Allemagne et semble très difficile à expliquer politiquement. Un député libéral s'insurge :"Les Allemands doivent-ils à l'avenir partir en retraite non plus à 67 ans mais à 69 ans pour que les Grecs puissent profiter de leur préretraite?"

Ces réticences face au comportement grec ne sont pas de pure réthorique quand on constate que le 10 février, des grèves et manifestations de fonctionnaires à travers toute la GRECE ont démontré le refus de l'austérité d'une grande partie de la population !
(même si un sondage fait apparaître que 6 Grecs sur 10 pensent que les mesures sont nécessaires : Reduire le déficit public, retarder de 2 ans à 63 ans le départ en retraite, geler les salaires des fonctionnaires.)
Le gouvernement socialiste du Premier ministre George Papandréou va devoir jouer serré avec les syndicats qui n'entendent pas se soumettre aux exigences européennes .... Attention DANGER !

Cette situation peut être considérée aussi avec intérêt en la rapportant à nos débats franco-français sur la réforme de l'Etat et la réforme à venir des Retraites : l'habituelle posture négative de certaines forces syndicales et politiques implique que d'autres groupes sociaux supportent l'effort et l'inégalité devant les systèmes de retraite. Pourquoi certains devraient-ils partir en retraite à 63 ou 65 ans pour permettre à d'autres de partir à 60 ?

13.02.10

Permalien 22:46:24, par Serge Babary Email , 328 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

TROIS CHIFFRES + TROIS LETTRES !

Venue soutenir Hervé NOVELLI pour sa campagne des régionales, la ministre de l'Economie et des Finances Christine LAGARDE a conquis son auditoire dans le grand amphi de l'ESCEM archi-plein pour l'occasion ce vendredi 12 février.
Sans rentrer pour l'instant dans la partie "régionale" de cette soirée, je retiens plutôt les TROIS CHIFFRES ET TROIS LETTRES qu'elle a tenu à expliciter dans le début de son intervention.

LES TROIS CHIFFRES :

+ 0,6 % ; Chiffre connu le matin même de la hausse de la croissance en FRANCE pour le 4ème trimestre 2009, "le meilleur résultat de la zone euro" (dont le résultat moyen est à +0,1%).

+ 2,6 % ; c'est l'augmentation des crédits bancaires accordés aux entreprises en 2009. Contrairement au sentiment répandu (et entretenu ...) les établissements bancaires ont donc bien joué leur rôle en renforcant leur appuis financier aux entreprises pendant la crise.

600.000 créations d'entreprises (dont 320.000 auto-entrepreneurs à l'initiative d'Hervé NOVELLI) démontrant le goût des français pour la prise de risque et l'aventure entreprenariale, bien loin des descriptions "larmoyantes" sur la société française.

LES TROIS LETTRES : Il s'agit de 3 "R"

- RELANCE : Pour accélérer la sortie de crise en aidant particulièrement les PME, en incitant les banques à poursuivre leurs efforts d'apport de crédits, en ciblant les aides à l'innovation, dans les hautes technologies, dans les économies d'énergie ...

- REFORME : Les contraintes de la crise ne doivent pas entraver l'impérieuse nécessité de réformer le fonctionnement de l'Etat, des Collectivités territoriales, de la fiscalité, des retraites ; tous ces chantiers sont ouverts et ils seront menés jusqu'à leurs termes.

- REDRESSEMENT : C'est avant tout celui de la compétitivité de nos entreprises à l'origine de tout cycle vertueux : développement, embauches, baisse du chômage, amélioration des comptes sociaux, relance de la consommation... Mais cet enchaînement favorable ne peut s'installer qu'avec une maîtrise confirmée des finances de l'Etat et la chasse au déficit !

17.01.10

Permalien 20:33:48, par Serge Babary Email , 562 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

LA TOURAINE EST EN PANNE !

L'analyse et le vote du budget 2010 du Conseil Général ce vendredi 15 janvier mérite bien cette remarque que j'ai exprimée en préambule de mon intervention :
"LA TOURAINE EST EN PANNE !"

Ce bloquage n'a pourtant pas lieu faute de recettes fiscales .....
Sur 2 ans de présidence socialiste, la pression fiscale sur les contribuables tourangeaux aura bien augmenté de 22 % !!!
(+12% en 2009 et + 2,5% d'augmentation des bases soit 14,8 % ;
et + 3,85% en 2010 et + 3,15% sur les bases soit 7,18%... TOTAL +22%)

C'est tout à fait déraisonnable, en période de crise, d'assomer ainsi nos concitoyens par des ponctions fiscales qui ne servent même pas à relancer l'activité.

En effet, et c'est là qu'est la véritable PANNE de notre département, le Conseil Général version 2010 est en retrait sur tous les domaines où il faudrait INVESTIR POUR LUTTER CONTRE LA CRISE ET PREPARER L'AVENIR :
- interventions en faveur de l'économie, de la recherche, de l'enseignement supérieur,
- dynamisme dans la promotion du département,
- accélération des travaux d'infrastructures .....

QUELQUES EXEMPLES :

- REFUS du plan de relance de l'Etat (dans une vision purement politicienne de s'opposer à une décision gouvernementale !) en ne profitant pas pour la deuxième année consécutive du remboursement anticipé de la TVA : 8 millions de recettes en moins chaque année qui auraient pu être diffusés dans l'économie locale !!!

- NON RESPECT de l'engagement départemental dans le Contrat Etat-Région au bénéfice de l'Université (projet fac de médecine); ce retrait sur 1 million d'euros bloque tout le projet .... LES ETUDIANTS DERONT-ILS ALLER A ORLEANS ?

- PAS D'INSCRIPTION au budget du soutien aux lignes aériennes développées sur l'Aéroport de TOURS par les autres collectivités (Tours (+), la Région (à partir de juin 2010) et la CCIT) au risque de voir s'arrêter les lignes RYANAIR sur LONDRES, MARSEILLE et PORTO !

- RALENTISSEMENT du périphérique Nord-ouest étalé sur 2 ans (durée pendant laquelle le revêtement déjà en place va se détériorer entraînant un coût supplémentaire de 2,5 à 3 millions d'euros !!!) et abandon de la maîtrise d'ouvrage du tracé Nord.
Quel peut d'ailleurs être l'intérêt de terminer (même en retard) la partie NOrd-ouest si elle débouche dans un un champ de betteraves !
IMAGINEZ BIEN CE QUE VA ENTRAINER CE RETARD LORSQUE LES PREMIERS TRAVAUX DU TRAMWAY VONT COMMENCER SUR TOURS ???? Le trafic automobile ne pourra plus emprunter l'axe nord/sud de la ville et ne pourra pas non plus le contourner .... Ces décisions sont hallucinantes et mettront en grande difficulté le démarrage du projet de TRAMWAY.

- Doit-on évoquer aussi la DISPARITION de l'Agence de Développement de la Touraine laissant notre département sans aucune force de promotion ni de marketing territorial, entraînant à terme un manque de lisibilité et d'attractivité.

- Il en est de même pour le TOURISME, une activité économique phare de la TOURAINE ; on se cantonne dans des projets anecdotiques (batellerie, jardins, randonnées) en profond décalage avec les potentialités de notre destination.

Par contre, des dizaines de schémas, plans, études sont lançés dans tous les domaines..... On en est encore à l'étape de l'analyse, de la discussion, bref des BAVARDAGES alors que cette équipe est en place depuis 2 ANS!!!!!!

QUAND VONT-ILS SE DECIDER A RENTRER DANS L'ACTION ?

13.01.10

Permalien 19:32:57, par Serge Babary Email , 168 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

PONCTION FISCALE DU DEPARTEMENT : 22% en 2 ans !

La nouvelle hausse des taux annoncée pour les impôts départementaux est de 3,85 % pour 2010.
Celà fera l'objet du vote du Budget lors de la Séance du Conseil Général vendredi 15 janvier prochain.
Après la hausse des taux de l'année dernière ( +12%) et en tenant compte de la hausse des BASES des différents impositions, la pression fiscale départementale a, en réalité, AUGMENTEE DE 22% en deux ans !!!!
En cette période de crise où chacun fait attention à son budget, ponctionner 22% de plus sur les contribuables tourangeaux c'est quand même bien, quelque part, mépriser les difficultés de nos concitoyens.
Cette attitude irrésponsable n'a aucune justification, tel que celà apparaîtra lors des débats de vendredi : baisse des investissements, abandon des actions de promotion de la Touraine, retrait considérable sur l'aide aux communes rurales, entretien des voiries en berne .... etc TOUT CELA POUR MAINTENIR, VOIRE AUGMENTER, LES SACRO-SAINTS FRAIS DE FONCTIONNEMENT DONT LES SOCIALISTES SONT SI FRIANDS !

20.12.09

Permalien 20:11:59, par Serge Babary Email , 350 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

LES VOEUX DE LA DISCORDE .....!!!


Pour la Présidente du Conseil Général, même les cartes de voeux doivent devenir des outils de propagande politique !
Elle vient de découvrir à ses dépens, et par la même occasion aux dépens des contribuables tourangeaux, qu'en la matière il faut quand même conserver une certaine retenue !

Ayant fait imprimer 31.000 cartes, dont 3.500 pour son usage personnel, et après avoir exigé le changement du grammage proposé pour l'impression sur un carton plus épais, elle se voit obligée de faire ré-imprimer une partie de l'ensemble !!!! Bonjour les économies !

En effet, détournant les formules habituelles de voeux et rejoignant la campagne du PS sous le slogan : "Mon département j'y tiens !", elle s'est crue obligée d'ajouter un petit commentaire de sa composition :

"Si la réforme des collectivités territoriales est votée en 2010, le Conseil général ne pourra plus exercer ses missions. ENSEMBLE NOUS FERONS TOUT POUR L'EVITER."

Une sorte d'appel à la désobéissance civile en attendant un texte de Loi dont, pour l'instant, Claude ROIRON est bien sûr dans l'incapacité de connaître les contours.

CHARIVARI dans les services du Conseil Général pour lesquels, neutralité politique oblige, il est IMPOSSIBLE DE DIFFUSER des cartes comprenant un tel texte pour le moins "engagé".
Même les directeurs généraux ont fait part à la présidence de leur réticence à utiliser ces documents pour envoyer les voeux des services à leurs partenaires (administrations, organismes sociaux, socio-économiques, Préfecture -"tête du Préfet"!-). Bref il faut réimprimer une bonne partie de la production "militante" en SUPPRIMANT ce méchant paragraphe !

Bien entendu, découvrant ce texte, les élus de notre groupe d'opposition "Rassemblement pour la Touraine" ont également refusé de se faire les porte-paroles des élus socialistes. Nous avons donc remis symboliquement à la Présidente, lors de la session de vendredi, les cartons qui nous étaient destinés.

Geste théâtrale a-t'elle dit !
Mais même au théâtre, les fourberies sont parfois découvertes à la grande confusion des manipulateurs !

<< 1 ... 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ... 22 >>

Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30