« ORIENTATION BUDGETAIRE 2010 : ORIENTATION A LA HAUSSE POUR LES IMPOTS DEPARTEMENTAUX !AUGMENTATION DE SALAIRE : le "modèle" européen ! »

ATTENTION : PERE NOEL EN GREVE !!!!!

10.12.09

Permalien 23:40:25, par Serge Babary Email , 719 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

ATTENTION : PERE NOEL EN GREVE !!!!!

On voit bien s'organiser depuis quelques années ce que l'on pourrait appeler du "marketing social".
Il s'agit, pour un groupe de pression, la plupart du temps syndical, de choisir, en fonction de son activité, le moment le plus sensible du calendrier pour se déclarer en grève.
La "pression" devient donc maximum sur les responsables et les média adorent ce genre de situation conflictuelle dont le résultat est le plus souvent connu : la "victoire" des "justes revendications" enfin prises en compte !
Parfois la simple menace de blocage suffit pour obtenir satisfaction !
QUELQUES EXEMPLES :
- Les cas les plus fréquents sont, il faut bien le dire, le fait des syndicats de la SNCF : pas de départ en vacances ou en week-end prolongé sans menace de blocage, dépôt de préavis ou autre perturbation de la circulation ferroviaire (périodes préférées : 14 Juillet, 15 Août, grand déplacement estival 31 Juillet/1er Août, Toussaint, et bien sûr Noël !)
- Un autre cas d'école (si j'ose dire !) est celui, assez habituel aussi, des syndicats d'enseignants lors des rentrées scolaires ; Ah cette bonne vieille rentrée de septembre si propice à placer quelques revendications traditionnelles !
- La même démarche se retrouve quelques semaines plus tard lors de la rentrée universitaire... Les syndicats ne sont pas les mêmes, mais les revendications sont similaires !

Venons-en à cette période actuelle de la mi-décembre 2009 où le "marketing social" semble trouver sa vitesse de croisière.... enfin, parler de "vitesse" est un peu excessif puisque les premiers protagonistes sont justement dans le transport :

- Tout d'abord nous trouvons une menace de grève des routiers qui ont bien compris qu'ils pouvaient bloquer l'approvisionnemenet des grandes surfaces commerciales en cette période de Fêtes (pression maximum)
- On ne pouvait pas imaginer une telle période "favorable" sans plusieurs préavis de grève à la SNCF du fait que des millions de voyageurs prévoient de se déplacer pour la fin d'année (pression maximum)
- Pendant les Fêtes, vous avez peut-être prévu de visiter quelques musées ou monuments ? C'est en tout cas également le projet de très nombreux touristes étrangers .... qu'à celà ne tienne : un mouvement de grève reconductible perturbe l'accés à certains musées et monuments ! Tant pis pour vous, tant pis pour les touristes étrangers, l'intersyndicale du ministère de la Culture s'en occupe (pression maximum)
- La période des Fêtes de fin d'année c'est évidement le moment où l'on retire massivement des liquidités dans les distributeurs de billets ; selon le principe du "marketing social" imaginez la suite : les syndicats appellent à la grève les "dabistes" (!) chargés de la maintenance et l'alimentation des distributeurs automatiques de billets (D.A.B.)! On peut prédire à cette nouvelle corporation entrant en action un avenir très prometteur ! (pression maximum ++)

Voilà où nous en sommes pour l'instant.
J'imagine que quelques professions très "typées" développant leur activité entre Noël et le Jour de l'An se préparent à entrer en lice et que les stratèges syndicaux affinent leurs revendications :

Quelques exemples :
- Les écailleurs d'huitres qui, si ils cessaient le travail au bon moment le 24 ou le 31 décembre bénéficieraient d'une "pression maximum" ;
- Les marchands de sapins de Noël qui pourraient, eux aussi, bloquer tout le déroulement des festivités traditionnelles ; on peut d'ailleurs en dire autant des éleveurs de dindes, des fabricants de bûches glacées, des poseurs de guirlandes, etc ...
- Ayons une pensée particulière pour le mouvement de revendication que pourraient déclencher les personnages des crêches vivantes en désertant la messe de minuit !
- et que dire d'une grève générale de la TV à minuit pile, le 31 décembre lors du décompte des dernières secondes de l'année : "pression maximum autorisée" !

Il faut bien dire un mot du cas très particulier du Père Noël qui, ne travaillant qu'un jour par an, a en sa possession l'arme revendicative absolue : et si il faisait grève justement ce jour là ?

Pour oublier tout ça, vivement la trêve des confiseurs ..... tiens, au fait, les confiseurs .....

4 commentaires

Commentaire de: Le Sudiste [Visiteur]
Comme tu as raison Serge, si le Père Noël faisait grève, que d' économies !Bien sur je plaisante, car les enfants ont le droit de réver et comme c'est beau l'innocence d' un enfant lorsqu'il croit au Père Noêl.
Pour les syndicats s'est une autre histoire et ce n'est plus un rève, mais une réalité. Mais gare au retour de bâton, car les Français commencent à être lassé d'être pris en otage.
Pour les routiers c'est autre chose.C'est une profession qui souffre beaucoup de la concurence avec les Pays de l'Est et qui aura du mal à endiguer sa chute. A l'époque ou je roulais ( 38 ans comme conducteur routier international ), je me suis souvent pris la tête avec les syndicats qui faisaient fausse route. De mon époque, avec mon salaire et mes frais de route, une entreprise d'Allemagne de l'Est avait 4 conducteurs pour le même prix !! Je m'étais inquiété du fait que des multi nationales Française achèteraient des terrain dans les ex-Pays de L'Est pour y construire des dépots, qui leur permettraient d' immatriculer leurs véhicules dans ces Pays et d'y embaucher leurs chauffeurs au prix de ces Pays ! Foutaise m'a-t-on souvent dit, mais la réalité est bien là. Le plus triste, c'est de voir les petites et moyennes entreprises Françaises se débattrent pour éviter de disparaîtrent, parce qu'elles, elles n'ont pas la facilité de s'intaller dans les Pays de l'Est pour y embaucheur leurs conducteurs. Alors la question : comment veux-tu dans ces conditions, que ces entreprises puissent répondre au revendications des syndicats ?Jusqu'où l' Etat peut-il se subtituer ?
Bien sur, j'ai gardé pour la fin, les revendications de corporations qui n'ont pas le souci du lendemain comme dans le privé. C'est plus facile d'arrêter un train et de tout bloquer. C'est aussi pour cette raison que le ferroutage aura bien du mal à prendre le dessus sur la route.
Maintenant, si les routiers voulaient rester dans leur entreprise, ne plus rouler pendant un mois et bloquer uniquement les postes frontaliers, au bout de qelques jours, le Pays serait paralysé et à sec. C'est surement cette raison qui a poussé le Gouvernement à mener des négociations pour que cela ne devienne pas une réalité et c'est heureux pour nos concitoyens.
11.12.09 @ 09:53
Commentaire de: FRED [Visiteur]
J'ai une idée de grève. Les banquiers
devraient inverser les débits et les crédits, en cette pèriode on pourrait se marrer. Mais ils ont fait tellement pire depuis quelques
temps. Que l'idée peut passer pour possible. Quand le roi UBU règne sur le monde, tout n'est - il pas envisageable? ON FAIT FORT EN CE MOMENT!
JOHNNY cache Copenhague,Julien DRAY n'est pas jugé mais mis au coin, nos ministres débloquent un jour le lendemain il parait que c'était bien,
Un facho est porté par le PS pour gagner la région PACA.
J'ai bien d'autres trucs rigolos mais il y a de quoi être fatigué de la connerie.
La bible n'a- t elle pas programmée l'APOCALYPSE lorsque les hommes marcheraient sur la tête!!
Pardonnez moi un peu d'humour au milieu d'un champ de ruines.
Et pourtant ceux qui avancent et qui bossent le font sèrieusement et discrètement. IL Y EN A JE VOUS LE JURE !!
JOYEUSES PAQUES
18.12.09 @ 00:10
Commentaire de: Serge Babary [Membre] Email
"La grève illimitée, débutée vendredi 18 décembre par les "dabistes", chargés de l'approvisionnement et de la maintenance des distributeurs automatiques de billets (DAB), ne devrait pas perturber les retraits avant Noël (OUF !). Les dabistes, environ un millier en France, chargent les DAB en moyenne une à deux fois par semaine. Ils revendiquent une prime de risque (72 euros mensuels actuellement) alignée sur celle des convoyeurs (233 euros)."
Il est a noter que pendant cette grève, le travail des convoyeurs devient inutile puisque les billets qu'ils transportent ne sont plus distribués ! Je leur suggère donc de faire également grève pendant cette période ; ils ne manqueront pas de trouver une "juste revendication" à faire valoir !
19.12.09 @ 19:59
Commentaire de: MARIE SAUX [Visiteur]
JOYEUX NOEL !!!
23.12.09 @ 11:24

Cet article a 6 réactions en attente de modération...

Laisser un commentaire


Votre adresse email ne sera pas révélée sur ce site.

Votre URL sera affichée.
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Nom, e-mail & site Web)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera not révélée.))
Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Juillet 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31