« EN ATTENDANT L'AUTOMNE !TROIS CHIFFRES + TROIS LETTRES ! »

PEUT-ON SAUVER LES GRECS MALGRE EUX ?

14.02.10

Permalien 19:56:47, par Serge Babary Email , 401 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

PEUT-ON SAUVER LES GRECS MALGRE EUX ?


La GRECE s'engage dans un plan d'austérité qui prévoit une baisse du déficit public de 10 points de PIB sur trois ans !
C'est ce plan qui doit être approuvé par les ministres européens des finances le 15 février, comme les mesures prises pour mettre fin à l'irrégularité des statistiques grecques ....
Les tensions sur les marchés financiers sont fortes aussi au PORTUGAL et en ESPAGNE, comme elles le demeurent depuis 2009 en Irlande. Voici donc ces quatre pays rebaptisés PIGS ("cochons" avec un "S" pour SPAIN) du fait de leur mauvaise "tenue" !
La GRECE se retrouve sous surveillance, et l'incertitude sur les statistiques ne peut qu'inquiéter les observateurs. L'Allemagne et la France veulent contraindre Athènes à FAIRE LES ECONOMIES PROMISES pour éviter une intervention du FMI considérée comme "humiliante" pour l'EUROPE. Mais il s'agit avant tout d'endiguer la contagion.

Après avoir dit longtemps "NEIN", l'Allemagne prépare le plan d'aide, mais à des conditions strictes et EN ECHANGE D'UNE REFORME EN PROFONDEUR DE L'ETAT. En effet l'éventuel renflouement de la GRECE suscite une forte opposition en Allemagne et semble très difficile à expliquer politiquement. Un député libéral s'insurge :"Les Allemands doivent-ils à l'avenir partir en retraite non plus à 67 ans mais à 69 ans pour que les Grecs puissent profiter de leur préretraite?"

Ces réticences face au comportement grec ne sont pas de pure réthorique quand on constate que le 10 février, des grèves et manifestations de fonctionnaires à travers toute la GRECE ont démontré le refus de l'austérité d'une grande partie de la population !
(même si un sondage fait apparaître que 6 Grecs sur 10 pensent que les mesures sont nécessaires : Reduire le déficit public, retarder de 2 ans à 63 ans le départ en retraite, geler les salaires des fonctionnaires.)
Le gouvernement socialiste du Premier ministre George Papandréou va devoir jouer serré avec les syndicats qui n'entendent pas se soumettre aux exigences européennes .... Attention DANGER !

Cette situation peut être considérée aussi avec intérêt en la rapportant à nos débats franco-français sur la réforme de l'Etat et la réforme à venir des Retraites : l'habituelle posture négative de certaines forces syndicales et politiques implique que d'autres groupes sociaux supportent l'effort et l'inégalité devant les systèmes de retraite. Pourquoi certains devraient-ils partir en retraite à 63 ou 65 ans pour permettre à d'autres de partir à 60 ?

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire


Votre adresse email ne sera pas révélée sur ce site.

Votre URL sera affichée.
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Nom, e-mail & site Web)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera not révélée.))
Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31