« QUELQUES ARGUMENTS POUR PREPARER LA MANIF DU 24 JUIN !HONNEUR AU PERE Jerzy POPIELUSZKO. »

"MON CHOIX, C'EST L'ACTION" !

19.06.10

Permalien 23:43:14, par Serge Babary Email , 636 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

"MON CHOIX, C'EST L'ACTION" !

Dans la TRIBUNE de TOURS du jeudi 10 juin, le journaliste me lançait une sorte d'ultimatum en titrant : "Serge BABARY devra choisir entre la CCI et la politique ..."
Bien entendu, personne d'autre que lui ne m'a jamais adressé un tel oukase !

Son article se développait ainsi :
"SB, 1er Vice-Président de la CCI Touraine - et donc successeur "naturel" de Roger MAHOUDEAU à la tête de la 2ème Chambre de Commerce de la Région Centre, ne pourra plus longtemps courir deux lièvres à la fois. C'est du moins ce que l'on murmure de plus en plus fort dans l'entourage de l'intéressé (!). Impensable, en effet, de voir SB, qui aspire à être le chef de file de l'opposition municipale à TOURS, grâce à l'association EVOLU'TOURS, continuer à contester la politique menée par Jean GERMAIN et en même temps, dans le cadre d'un hypothétique mandat consulaire s'associer avec le maire PS de Tours pour mener des actions communes. SB dispose encore de quelques semaines pour trancher .... Reste que si d'aventure SB préférait la voie politique ...." (suit la "menace" d'une candidature concurrente pour la succession de l'actuel Président de la CCIT) !

Devant l'accumulation de contre-vérités et après un entretien téléphonique avec le journaliste, je souhaite reproduire "in-extenso" le communiqué que je lui ai transmis tant le commentaire paru dans la TRIBUNE DE TOURS du jeudi 17 juin est éloigné de ma réponse (en particulier tout ce qui touche à l'aspect "municipal", le journaliste s'entêtant à me prêter un rôle au sein de l'opposition municipale alors que je ne suis plus élu à la Ville !):

"Revenant sur l'article du jeudi 10 juin qui s'interrogeait :"Serge BABARY devra choisir entre la CCI et la politique ...",
mon commentaire est le suivant :
"Mon choix est fait, c'est celui de l'ACTION !"
En effet, mes différents engagements politiques et économiques n'ont toujours eu qu'un seul objectif : Assurer le rayonnement et le développement de TOURS et de la TOURAINE;
Il n'est pas inconvenant qu'un responsable d'entreprise puisse avoir un mandat électif !
Elu (2001) et réélu (2008) Conseiller Général de TOURS-CENTRE, j'entend bien poursuivre mon action auprès de la population de ces quartiers de notre ville.
Qui peut dire par ailleurs que certaines décisions politiques locales n'interfèrent pas avec la vie économique de notre territoire : c'est le cas des menaces sur l'aéroport de TOURS ou le fait de dissoudre l'Agence de Développement Economique, par exemple!
Un responsable économique n'a-t'il pas son mot à dire à ce moment là, et qui peut l'empêcher d'intervenir dans l'enceinte du Conseil Général où il est élu ?
N'étant pas élu à la ville, je n'interviens pas dans le débat municipal et je ne brigue aucun leadership dans ce domaine ; le chef de file de l'opposition étant Renaud DONNEDIEU DE VABRE, il lui appartient d'organiser le groupe d'opposition.
Dans ces conditions je ne vois pas ce qui empêcherait le futur Président de la Chambre de Commerce (puisque l'on parle de cette éventualité pour moi) de mener des actions communes avec le Maire de Tours pour le bien du développement de notre agglomération !
Le seul choix que je fais donc, c'est celui de l'action, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai créé l'association EVOLU'TOURS, forte maintenant de 200 adhérents dont le maître mot est "RASSEMBLER et AGIR" pour TOURS et la TOURAINE. Nous y travaillons sur des projets de développement, de formation individuelle et du travail de prospective au service de notre cité.
Je pense que cette action positive dont chacun vante l'efficacité ne peut être que profitable à notre territoire, c'est ma principale ambition."

Bien qu'indiquant que j'avais "réagi avec fermeté et vigueur" au précédent billet, le journaliste s'est tenu bien éloigné de ce texte .....

1 commentaire

Commentaire de: Le sudiste [Visiteur]
Un Président de la CCI a un devoir prioritaire : promouvoir le développement des Entreprises de son département, même, si politiquement parlant, il appartient à un parti politique opposé.
Pourquoi, un Maire de Gauche et un Président CCI de droite, ne s'associeraient-ils pas, pour des actions liées au développement des entreprises Tourangelles,des Commerces Tourangeaux, favorable à l' emploi qui suit, à la relance économique ?
Cela ne veut pas dire être en accord sur la politique de la Mairie de Tours ou sur la politique nationale.C'est même tout à fait différant à mon sens.Mais, la logique est souvent baffouée au sens du terme, par des intérêts politiciens et les journalistes ont le chic pour mettre le doute dans les esprits.
26.06.10 @ 09:05

Laisser un commentaire


Votre adresse email ne sera pas révélée sur ce site.

Votre URL sera affichée.
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Nom, e-mail & site Web)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera not révélée.))
Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Septembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30