« LABORATOIRE DE TOURAINE : Encore une subvention d'équilibre .....COMMENT TUER L'ECONOMIE D'UNE REGION ? »

Jean ROYER : "Il était une fois... un Maire" !

26.03.11

Permalien 23:10:12, par Serge Babary Email , 519 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

Jean ROYER : "Il était une fois... un Maire" !

"Il était une fois ... un Maire" - C'est le titre d'un ouvrage de Jean ROYER où il décrivait l'oeuvre accomplie au cours des 6 mandats (de 1959 à 1995 soit 36 ans) pendant lesquels il a eu à assumer la charge suprême de Premier Magistrat de la Ville de TOURS.

Il nous a maintenant quitté, et pour lui rendre hommage au titre de cette activité de Maire, je vais reprendre un autre livre de Jean ROYER : "La Cité retrouvée".
Il affectionnait particulièrement ce terme de "cité" ; d'ailleurs, en exergue de son ouvrage, il rappelait un passage de J.J.ROUSSEAU :
"Ils ne savent pas (les modernes) que les maisons font la ville mais que les citoyens font la cité."
C'était là, déjà, toute la philosophie qui guidait son action dans la ville ; il la qualifiait lui-même de politique "d'intégration" : intégration des hommes et des machines, intégration de la nature, du passé, de la culture, et des sports.

C'est sur ces bases, avec le soucis constant d' "organiser" le développement pour en assurer l'unité et la cohérence interne,en faire un être harmonieux et équilibré pour enfin lui donner une âme : c'est bien cet objectif qui a constamment guidé l'action de Jean ROYER.
C'est ainsi qu'il a été un grand bâtisseur, partant d'une ville en partie détruite par les bombardements pour recréer des quartiers (Sanitas, l'Europe), lançer des grands travaux (Vallée du Cher, autoroute sur le canal), réhabiliter l'habitat ancien (Vieux-TOURS), créer des infrastructures (Centre de Congrés Vinci), développer l'Université (installer la fac de droit aux Deux-lions)....

J'ai eu la chance d'être son Adjoint pendant 6 ans, durant son dernier mandat de 1989 à 1995 : adjoint à l'Economie et à l'emploi.
A ce titre j'avais la redoutable responsabilité de le représenter en Préfecture au sein de la CDUC (Commission départementale d'urbanisme commercial), organisme qu'il avait créée au plan national en tant que Ministre du Commerce pour défendre le "petit commerce" face à l'expansionisme des Grandes Surfaces commerciales !
Ses consignes étaient strictes mais les débats difficiles nous laissant souvent isolés face au "forcing" des grandes enseignes.

Je veux également porter témoignage sur les qualités humaines de Jean ROYER qui le faisaient toujours ouvrir la porte de son bureau à ses concitoyens les plus humbles, les plus fragiles pour toujours essayer de les dépanner, parfois sur ses deniers personnels ...
Son image publique un peu "autocratique" ne correspondait pas du tout à la proximité que nous avions dans notre travail en commun ; il savait écouter son équipe, rechercher les bonnes idées, faire s'exprimer chacun.... mais à la fin il tranchait !

C'était un véritable homme d'Etat, rigoureux, volontaire, fort sur ses convictions ; toutes ces qualités étaient par ailleurs portées par un talent reconnu de tribun.

Je suis fier d'avoir pu commencer ma vie politique auprès d'un tel personnage ; il a marqué l'histoire de TOURS de l'après-guerre et de la reconstruction, il a amorçé le développement d'une véritable "métropole", il a fait de "sa" ville une véritable CITE.

3 commentaires

Commentaire de: Le Sudiste [Visiteur]
J'ai eu la chance de le recevoir dans une de mes réunions. J'ai trouvé un homme cultivé, affable, ouvert à tous, avec un sens de paroles justes, avec des valeurs uniques. Jean Royer m'a toujours fasciné par sa façon de voir les choses, de gérer une ville. Il a été un bon Ministre du Général De Gaulle et j'ai pu bavarder avec Jean Royer sur une autre Ministre que je connaissais bien, Henri Rey.Au revoir Monsieur le Ministre,dans mon coeur, vous serez toujours vivant.
27.03.11 @ 16:31
Commentaire de: Capy [Visiteur]
bel hommage, Serge!!
27.03.11 @ 19:24
Commentaire de: Lionel [Visiteur]
La ville de Tours vient de voir partir son bâtisseur, son Maire qui dès son élection "a retroussé" ses manches revu toute l'avenue grammont où les baraquements, résultat de la guerre terminée depuis plus de 10 ans, subsistaient, le quartier de halles, le vieux Tours, les Fontaines et son Cher ... Toujours présent, toujours une longueur d'avance, toujours à l'écoute.
J'ai eu l'immense chance de le rencontrer en tête à tête deux fois, mais quelle chance pour moi.
Merci Serge de lui avoir rendu cet hommage tant mérité.
31.03.11 @ 14:01

Les commentaires sont fermés pour cet article.

Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Avril 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30