Archives pour: Octobre 2010, 18

18.10.10

Permalien 23:20:45, par Serge Babary Email , 591 mots   French (FR)
Catégories: Non catégorisé

L'ETAT-C.G.T

Il y a eu, en son temps, l'ETAT-RPR ; période où le parti gaulliste, puissant et organisé, tenait tous les rouages de l'Etat.
Ses détracteurs, parfois à juste titre, s'inquiétaient de l'emprise de ce mouvement largement au-delà du domaine strictement politique. Ses élus, démocratiquement désignés, ne pouvaient cependant pas être suspectés de n'avoir aucune légitimité et, finalement, leur pouvoir "envahissant" leur venait d'élections libres et pluralistes que nos concitoyens d'alors avaient largement approuvées.

Autres temps, autres moeurs !
Nous nous trouvons maintenant, en cet automne 2010 dans une situation inverse !
Un Président de la République légitimement élu, un Gouvernement désigné pour réformer et une Majorité à l'Assemblée Nationale désireuse de mener à bien la fameuse, et si souvent évitée, REFORME DES RETRAITES. Après l'Assemblée voilà le projet au Sénat ; la procédure démocratique semble suivre son cours .....

Oui, mais voilà, hors du champ politique l'ETAT-CGT veille !

Pour empêcher le vote de cette réforme (que TOUS les pays européens ont déjà réalisée !)la CGT et ses alliés fait donner la RUE ; c'est là que se détermine toujours le "troisième tour des élections" (c'est-à-dire lorsque la droite a gagné démocratiquement les 2 premiers tours !).

Alors l'ETAT-CGT c'est quoi :
- c'est la possibilité de bloquer les transports urbains (Trams, métros, bus)
- de paralyser la SNCF (TGV, Corails, TER, trains de banlieue)
- de perturber la distribution du courrier en bloquant la Poste
- bien sûr, dès la rentrée, de bloquer par la grève les collèges et lycées à travers le pays
- de ne pas oublier, dès la rentrée universitaire, d'assurer le bloquage des Facs,
- de ne pas oublier non plus les tout petits en décrétant, souvent à l'improviste, la grève des cantines scolaires, des crêches, des garderies
- on peut aussi s'intéresser aux services municipaux en n'assurant plus le ramassage des ordures ménagères,
- en principe, pendant tout ce temps, il est d'usage de bloquer les ports, tout particulièrement Marseille, sans doute par "internationalisme européen" et sympathie pour les ports amis de Rotterdam, Anvers ou Barcelone !
Comme tout celà semble ne pas suffire pour mettre à genou l'économie du pays, la tenacité du gouvernement et la bonne volonté de la population, et comme la volonté d'un Etat est toujours quelque peu hégémonique, l'ETAT-CGT veut toujours aller plus loin :
- la grève dans les raffineries étant trop lente à provoquer la pénurie de carburant, on en organise le blocage ; succés garanti entraînant la fermeture de milliers de stations-service.
- mais tout celà est lent, trop lent à faire de l'effet ; alors on pense organiser un blocage des zones d'activité et des axes routiers et autoroutiers par les transporteurs,
- heureuse initiative qui met en péril la logistiques des grandes surfaces alimentaires incapables de se réapprovisionner, enfin du concret !

On en est là.... pour l'instant !

Mais rassurons-nous, l'ETAT-CGT a encore beaucoup de possibilités à sa disposition pour agir pour le bien du plus grand nombre :
- arrêter les centrales nucléaires, fermer les aéroports, faire le blocus des villes, arrêter les livraisons de gaz, d'eau, de farine !

Rappelons que la FRANCE est la cinquième puissance économique mondiale ; quelle efficacité , bravo au peuple de France pour sa réussite, merci à l'ETAT-CGT pour sa maîtrise de l'organisation sociale de ce grand Pays.

Mon site web
www.tours-ensemble.fr

Octobre 2010
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31